Grossesse

Le café pendant la grossesse — 7 choses à savoir

8 mars 2016
Café pendant la grossesse - Lucie Bataille Doula Montréal

Ah, le café! Ce fidèle ami qui ponctue l’humeur quotidienne de nombreux d’entre nous, mais que les femmes enceintes doivent fréquenter avec prudence. Car oui, le café pendant la grossesse, ou devrais-je plutôt dire, la caféine, n’est pas sans conséquence si on la consomme de manière excessive. Pourquoi? Comment? Combien? Voici quelques petits conseils à prendre en compte quand on attend un bébé.

7 choses à savoir sur le café pendant la grossesse

La caféine, pas seulement dans le café

Même si certains sont parfois surpris d’apprendre que la caféine n’est pas seulement contenue dans le café, celle-ci n’a guère besoin de présentation. Ce qu’il faut savoir, c’est que cet alcaloïde est une molécule qui stimule le système nerveux central (d’où le fameux café pour se réveiller). On la retrouve donc essentiellement dans le café, mais aussi dans le thé et certaines boissons énergisantes ou gazeuses. Elle va même jusqu’à s’incruster dans le chocolat. Hé oui!

Grossesse, caféine et recommandations

L’OMS et Santé Canada le disent : une femme enceinte devrait limiter sa consommation de caféine à 300 mg par jour, toutes sources de caféine confondues.

Selon le Fichier canadien sur les éléments nutritifs, une tasse de café filtre (250 ml) contient 100 à 145 mg de caféine. Si l’on suit les recommandations, c’est l’équivalent de deux à trois tasses. Disons deux tasses si vous voulez jouer la carte de la prudence ou vous gâter avec quelques carrés de chocolat après le souper!

Sachez aussi que la teneur en caféine varie d’un café à l’autre, en fonction du grain et de sa torréfaction, et que ses effets varient d’une personne à l’autre et en fonction du moment de la journée.

Quels sont les risques, au juste?

Une consommation excessive de café pendant la grossesse (c’est-à-dire plus de cinq tasses par jour) est néfaste pour les femmes enceintes, car elle peut empêcher le fœtus de prendre son poids normalement et peut également provoquer des fausses couches. Limiter la consommation de caféine en période de préconception est par ailleurs une habitude à adopter pour favoriser les chances de devenir enceinte.

La caféine en chiffres

On a vu qu’un café filtre contient plus ou moins 150 mg de caféine. Qu’en est-il des autres sources de caféine? Ce tableau donne une bonne idée de la caféine contenue dans quelques produits de consommation courante. Il provient de la page 14 du livre Sport et nutrition pendant et après la grossesse et se base sur les données Fichier canadien sur les éléments nutritifs. (Cliquer sur l’image pour l’agrandir.)

Café pendant la grossesse - Lucie Bataille Doula Montréal

La caféine, pas copine avec le fer et le calcium

La caféine a aussi cette contrainte de diminuer l’absorption du fer et du calcium par l’organisme. Ces deux nutriments sont essentiels à la croissance du fœtus, l’un contribuant à transporter l’oxygène dans le sang et l’autre permettant le développement des os et des dents. Tentez de consommer votre café ou votre thé une ou deux heures après ou avant vos repas, collations et multivitamines prénatales, si vous en prenez.

Ciel, mon café!

Soyez rassurée : vous n’avez pas à couper complètement votre consommation de café pendant la grossesse, donc de sacrifier le premier café de la journée ou celui sans lequel vous ne pourriez entamer votre après-midi de travail.

Que votre amoureux se voie lui aussi rassuré : nul besoin de perdre la bonne habitude de vous réveiller le dimanche grâce l’odeur du café qui flotte dans l’air jusqu’à votre chambre (clin d’œil et message peu subtil à vous, messieurs les amoureux).

Comment réduire la consommation de café pendant la grossesse

« Seulement deux cafés par jour? Mais comment vais-je survivre? » Je vous entends d’ici et croyez-moi, vous n’êtes pas la seule. Voici quelques idées que je souffle à mes clientes qui souhaitent boire moins de café pendant la grossesse :

— supprimer les cafés dont vous pouvez vous passer;
— siroter plus longuement pour éviter l’envie un autre café rapidement;
— alléger les quantités (1 cuillérée de café en moins par tasse = 1 café « gratuit » de plus par jour!);
— ajouter plus de lait qu’à l’habitude (plus de lait = moins de place pour le café);
— remplacer un café ou deux par un décaféiné;
— s’orienter vers des thés, tisanes ou autres boissons dont la quantité de caféine est moindre.

Êtes-vous accro à la caféine? A-t-il été difficile de limiter votre consommation de café pendant la grossesse?

Photos : Lucie Bataille Photographie

 

Articles que vous pourriez aimer

2 commentaires

  • Reply Grondin-Fleury 24 octobre 2016 at 09:51

    Hehe, spontanément j’ai en effet mis plus de lait ces derniers jours dans ma tasse de café et comme je ne termine jamais ma tasse, c’est parfait !

  • Laisser un commentaire