Accouchement, Grossesse

Question-réponse à une doula #26

17 mars 2016
Lucie Bataille Accompagnante naissance Montreal

Cette semaine, je me prête au jeu de répondre à quelques questions provenant de la liste de questions à poser à une doula en rencontre d’approche. Sur ma page Facebook, je vous ai demandé quelles questions suscitaient le plus votre intérêt. Aujourd’hui, je réponds à la question posée par Kelly en vous livrant un peu de moi!

As-tu des enfants?

La plupart des accompagnantes ont des enfants. Quand on lit leur bio, c’est bien souvent l’expérience de l’accouchement (positive ou négative) qui les a menées vers cette voie. De mon côté, il y a un vide dans ma bio à ce sujet car la chance d’être maman n’a pas encore sonné à ma porte. Cela ne m’empêche pas d’être passionnée par la maternité depuis toujours, plus particulièrement par la grossesse et l’accouchement.

J’ai toutefois longtemps hésité avant de me lancer dans ce métier, je m’imaginais subir un interrogatoire en rencontre d’approche et je me posais toutes sortes de questions. Une accompagnante qui a eu une césarienne planifiée perd-elle des points par rapport à une autre qui a accouché plusieurs fois sans péridurale? Une doula qui a accouché en maison de naissance a-t-elle moins de chance d’être choisie pour accompagner à l’hôpital? Et bien d’autres questions.

Est-ce vraiment nécessaire?

En poussant la réflexion de l’autre côté de la balance, je me suis dit que si des hommes étaient gynécologues et que si des sages-femmes et infirmières exerçaient leur métier alors qu’elles n’ont pas d’enfant, pourquoi, moi, je ne pourrais pas accompagner des femmes dans cette importante étape de vie? La formation, les compétences et l’expérience professionnelle importent beaucoup plus que l’histoire personnelle, non? Exige-t-on d’un psychologue qu’il ait vécu la douleur d’une dépression pour le consulter ou encore qu’un chirurgien ait reçu une greffe de rein avant d’en transplanter à ses patients?

Comme je n’avais pas envie de laisser les commentaires négatifs de mon entourage l’emporter sur mes rêves, j’ai décidé de foncer. Je ne regrette aucunement mon choix, car je sais maintenant que le fait de ne pas avoir encore donné naissance ne m’empêche pas d’être une accompagnante dévouée, professionnelle, objective, faisant preuve d’écoute, d’empathie, de compassion et d’autres qualités que requiert ce métier.

Avec le temps, j’ai réussi à en faire une force plutôt qu’une faiblesse.

J’ai même rapidement réalisé que cette réalité me confère l’avantage d’être disponible rapidement pour mes clients sans avoir à me soucier de la logistique familiale. Celle-ci s’avère plutôt facile lorsque je pars pour une naissance : mon amoureux sachant se garder tout seul, mon seul souci est de m’assurer qu’il nourrisse le chat et change la litière quand c’est habituellement à mon tour de le faire. Je peux partir l’esprit tranquille, sans avoir à régler la question de qui amènera ou ira chercher mes enfants à la garderie ou de qui s’occupera de mon enfant malade pendant mon absence (dont la durée est d’ailleurs bien souvent imprévisible).

À chaque couple, sa doula.

Bien que mon statut de doula-pas-maman ne soit généralement pas un critère dans la décision de faire appel à mes services, je respecte tout à fait le choix des couples qui préfèrent se tourner vers une accompagnante ayant déjà vécu l’expérience de la maternité. Si ma réalité représente un frein, j’accepte le fait que je ne suis tout simplement pas la bonne doula pour eux. Pour qu’un accompagnement se passe dans l’harmonie et la confiance, il ne doit y avoir aucun malaise. Alors, à chaque couple, sa doula!

Mes réponses aux autres questions :
#2 Comment comptes-tu impliquer mon partenaire et travailler avec lui? Réponse ici.
#8 Vas-tu nous montrer des techniques concrètes pour apprivoiser la douleur? Réponse ici.
#11 Si tu n’es pas disponible pour mon accouchement, as-tu une remplaçante? Réponse ici.
#13 Si je choisis la péridurale, vas-tu m’appuyer? Réponse ici.
#15 Si je ne désire plus être accompagnée en cours de travail, que se passe-t-il? Réponse ici.

Crédit photo : Lucie Bataille Photographie

Vous aimeriez en savoir plus sur mes services? Voici davantage d’informations.

Articles que vous pourriez aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire