Accouchement, Bébé, Grossesse

Ocytocine – Zoom sur l’hormone de l’amour

2 février 2016
Ocytocine - Zoom sur l'hormone de l'amour - Lucie Bataille accompagnante naissance Montréal

Ocytocine, quand tu nous tiens! Quand on fait l’amour, quand on accouche, quand on allaite, l’ocytocine est comme une amie bienveillante qui embellit la vie. Elle agrémente également nos relations sociales et amoureuses. Produite par l’hypothalamus, une région du cerveau appartenant au système nerveux central, elle nous accompagne au quotidien. Zoom sur cette hormone qui nous veut du bien.

L’ocytocine dans les relations sociales

Un simple sourire échangé avec un inconnu dans la rue, une soirée entre amis ponctuée d’éclats de rire ou un tango avec un partenaire de danse sont autant de situations sociales qui engendrent une production d’ocytocine. Aussi, saviez-vous qu’un câlin quotidien peut contribuer à faire tomber le stress et réduire le rythme cardiaque? Plusieurs études tendent également à affirmer que l’ocytocine développe l’empathie, la confiance et l’altruisme dans les liens sociaux que vous entretenez.

L’ocytocine dans les relations amoureuses

Quand le sentiment amoureux se développe, l’ocytocine est là. Elle fait partie du cocktail d’hormones qui vous donne papillons dans le ventre, sourires béats et autre sentiment de plénitude dans une nouvelle relation. Il en faut peu pour réveiller l’ocytocine. Un regard tendre, un douce caresse ou un agréable baiser et vous voilà dans une sensation de bien-être avec l’être aimé. Elle mérite bien son titre d’hormone de l’amour!

L’ocytocine dans les relations sexuelles

L’ocytocine est une petite coquine : elle s’invite même sous votre couette lorsque vous êtes en plein orgasme! Elle permet la libération du sperme lors de l’éjaculation et fait contracter l’utérus afin d’aider les spermatozoïdes à faire leur chemin jusqu’à l’ovule.

L’ocytocine lors de l’accouchement

Quand vient le temps de l’accouchement, un grand ballet hormonal se met en marche entre bébé et vous. L’utérus commence alors à se contracter sous l’effet de l’ocytocine sécrétée par le cerveau maternel.

« L’ocytocine est « l’hormone clé » de l’accouchement, puisque, d’une part, elle est nécessaire pour contracter l’utérus, et que, d’autre part, elle est considérée comme le type même des hormones de l’amour, jouant un rôle essentiel dans l’induction des comportements maternels chez les mammifères en général. » – Michel Odent, dans Intimes naissances : choisir d’accoucher à la maison.

Une lumière tamisée, une pièce calme et un sentiment de sécurité sont des facteurs propices la production d’ocytocine, qui atteint un pic au moment de la naissance, vous transportant dans un état de tendresse et d’euphorie. C’est sous l’effet de ce même pic d’ocytocine que l’utérus continue de se contracter afin de se rétracter et de permettre la délivrance du placenta. On peut le dire, la nature est vraiment bien faite!

Ocytocine, où es-tu?

Parfois, l’ocytocine se fait plus timide. Quand elle vient à manquer pour l’accouchement, les médecins ont recours à une ocytocine synthétique (appelée Pitocin ou Syntocinon) afin de déclencher, stimuler ou accélérer le travail. Administrée par voie intraveineuse, elle n’est pas sans risque. Une réduction de la mobilité, des contractions plus intenses, une hyperstimulation de l’utérus et une augmentation du risque de césarienne sont quelques-uns des effets secondaires.

Des actions plus naturelles peuvent être tentées avant d’avoir recours à la version chimique de l’ocytocine. La stimulation des mamelons, par exemple, est une technique qui a fait ses preuves.

« Au Québec, jusqu’à 80 % des femmes reçoivent de l’ocytocine à un moment ou à un autre de leur accouchement, un chiffre qui fait hausser les sourcils! […] les recommandations de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, en cas d’arrêt de progrès, sont d’abord d’améliorer le soutien continu à la mère, d’encourager les positions verticales et la mobilité, de rompre les membranes et éventuellement de suggérer la péridurale avant de considérer l’ocytocine, qui devrait donc être la dernière des solutions envisagées, même si elle peut, à l’occasion, s’avérer un facteur positif. » – Isabelle Brabant, dans Une naissance heureuse.

Une accompagnante à la naissance pourra vous donner davantage d’informations à ce sujet.

L’ocytocine pendant l’allaitement

Cette même ocytocine joue également un rôle majeur lors de l’allaitement : déclenchée par la stimulation des mamelons, c’est elle qui provoque le réflexe d’éjection du lait. En effet, le processus de lactation est tel que l’ocytocine est libérée dans le système sanguin lorsque bébé se met à téter. Elle se rend alors jusqu’aux cellules myoépithéliales qui se contractent pour permettre aux alvéoles et canaux lactifères de livrer l’or blanc. Le réflexe d’éjection du lait a généralement lieu après quelques secondes de succion, mais il arrive qu’il soit déclenché par le simple fait d’entendre bébé pleurer.

Lors des premiers jours, l’ocytocine sécrétée quand bébé est au sein provoque des contractions. Ce sont les fameuses tranchées, qui permettent à l’utérus de retrouver sa forme initiale.

La vague d’ocytocine qui apparaît lors des tétées contribue également à instaurer un climat anti-stress dans lequel, par le fait d’être calme et détendue, vous développez la confiance en soi et un fort lien d’attachement avec bébé. Ceci explique pourquoi l’ocytocine se voit également attribuer le titre de l’hormone de l’attachement.

Sachant que l’ocytocine est sécrétée par l’hypothalamus, qu’on appelle aussi le cerveau des émotions, il n’y a qu’un pas pour dire que l’amour est chimique!

Un merci tout particulier à Nicolas Lacroix Pépin, un accompagnant à la naissance que j’aime appeler Monsieur Hormone tant sa connaissance sur le sujet est débordante. Il a eu la gentillesse de me fournir les sources scientifiques qui appuient mes propos tout au long de l’article.

Crédit photo : Lucie Bataille Photographie

Avez-vous déjà senti l’effet de l’ocytocine? Quels sont les moments doux qui vous procurent du bien-être?

Articles que vous pourriez aimer

2 commentaires

  • Reply Le peau à peau à la naissance - 9 bienfaits - Lucie Bataille - Accompagnante à la naissance | Doula 18 février 2016 at 19:43

    […] peau précoce déclenche la sécrétion d’ocytocine. Cette hormone, aussi connue sous le nom d’hormone de l’amour, joue un rôle important dans le lien […]

  • Reply Sexualité pendant la grossesse - Petite FAQ - Lucie Bataille 29 février 2016 at 11:00

    […] dans le sperme. Aussi, quand une femme a un orgasme (grossesse ou non), son corps libère de l’ocytocine, qui fait contracter l’utérus. Sans être un déclencheur en soi, l’acte sexuel contribue […]

  • Laisser un commentaire